Percolation : Nourrir les espaces ou-verts
Europan 13















E13



EQUIPE : BAP + MFA
TYPE : URBANISME I CONCOURS
ETAT : NON SELECTIONNÉ
LIEU : ST-BRIEUC I FRANCE
DATE : 2015
MAITRISE D'OUVRAGE : VILLE DE ST-BRIEUC I EPFB




PERCOLATION, définition du Larrousse :
nom féminin, latin percolatio (filtration)

« Dans la culture hors-sol, circulation de la solution nutritive à travers le substrat. »

La ville est cette culture hors-sol. Elle n’est pas fertile par nature. La ville a besoin d’être nourrie, jardinée, sarclée, aérée, mise en jachère. On sème, on bouture, on greffe, on taille afin de récolter les fruits des attentions portées. Le vocabulaire des jardins et des champs est extrêmement riche en méthode, stratégie et bon sens pour faire fructifier la vie, même dans les conditions difficiles. La ville pourrait être cette culture faite de savoirs ancestraux, de patience et
d’observation.

« Va apprendre tes leçons dans la nature, c’est là qu’est notre futur », Léonard de Vinci.

Les espaces ou/verts sont ce substrat que les Briochins peuvent nourrir et s’approprier. Le projet percolera à des échelles, des temporalités variables. Il partage les interventions entre des
initiatives associatives et la municipalité. Cette stratégie propose d’investir les espaces ouverts, dans le but de créer un maillage d’espaces appropriables successibles de fertiliser progressivement l’urbain. Les espaces verts atone redeviennent des jardins grouillants de vitalité.

image

 <  1/1  >