Ponctuations.
Europan 12 - Primé




































E12



EQUIPE : MFA + DETROIT
TYPE : URBANISME
ETAT : CONCOURS I PRIMÉ
LIEU : ST HERBLAIN I FRANCE
DATE : 2013
MAITRISE D'OUVRAGE : VILLE DE ST-HERBLAIN I NANTES MÉTROPOLE




La ville n'est pas complexe mais multiple. Elle est multiple dans son histoire : les époques se succèdent et réécrivent sur la précédente, totalement ou partiellement. Elle est multiple dans ses territoires : territoires historiques, territoires commerciaux, territoires résidentiels, territoires culturels, territoires politiques... Elle est multiple dans ses populations. Elle est multiple dans sa gestion.

Nous pensons que cette multiplicité propre à la ville contemporaine, est issue du juxtaposition de singularités. Dire cela, c'est reconnaître qu'il y a une spécificité dans chaque composante urbaine, et que ces composantes sont actives les unes vis-à-vis des autres. C'est cet attachement au spécifique, au singulier que nous avons développé dans ce projet. Notre première proposition s'attache à développer des outils opérationnels qui s'adaptent à des situations singulières et qui s'adressent à des acteurs spécifiques. Notre deuxième proposition s'attelle à structurer ces projets entre eux, à les hiérarchiser pour les rendre à l'échelle du quartier. Nous pourrions appeler cela un urbanisme ponctué.

Nous avons identifié 7 modalités de ponctuation composés de différents outils :
- Les circulations douces : comment le site d’intervention peut être maillé et structuré par l’usage
- Des dispositions récréatives : ou comment rendre l’attractivité d’un lieu par le plaisir
- L’identité du site : appréhension de la représentation d’une réalité partagée par tous
- Les logiques de franchissement : soit le traitement du rapport du quartier de Preux à son territoire
- Transformation du bâti : bâti existant, sa réhabilitation, son extension ou la question du micro projet, et la démolition
- La construction neuve : intégration des problématiques de la densité
- Une connexion à la coulée verte : rassemblement des espaces paysagés à l’échelle du territoire

Par ce projet, nous pensons que la transformation de la ville est plus un déplacement qu’une rupture.

image

 <  1/1  >